Nous avons le plaisir de vous annoncer que l'Office Chinois des marques assouplit sa doctrine en acceptant pour certains produits spécifiquement identifiés une protection par marque des services de vente au détail.

Certes l'Office chinois ne modifie pas sa pratique de manière globale et générale. La position de refus d'enregistrement des marques désignant les "services de vente en gros et de vente au détail" en tant que tels en classe 35 est maintenue.

Lire la suite...

Nos bureaux Thaïlandais - par la présence de son Associée Chalinee Sriprasart (également Directrice du Département Marques), de Saweeya C Benhar, Responsable du Département Brevets, et de Noémie Sancelme, en charge du suivi de la clientèle internationale, qui exercent au bureau de Bangkok - et Européen, par la présence de Soazig Thémoin, Associée et Directrice du Département Juridique en France, ont eu le plaisir d'assister à cet événement attendu par la profession qui se déroulait cette année à Chiang Mai, en Thaïlande, du 26 au 31 Octobre.

Lire la suite...

VIDON-recrutementLe 3 novembre 2012, l'Association Hellénique de Bretagne a présenté la 6ème édition de son opération « Bâton d'Euclide». Sous la Présidence d'honneur du célèbre réalisateur Costa-Gavras, le lauréat du prix 2010, Yannis Kokkos, metteur en scène et décorateur-scénographe, a remis le Bâton d'Euclide à Angélique Ionatos, auteur, compositeur et interprète.

Le Groupe Vidon, parrain de cette 6ème édition du « Bâton d'Euclide », a eu le plaisir de vous convier à cet événement qui s'est tenu à la Chambre des Métiers de Rennes.

Lire la suite...

C’est une décision très attendue par l’industrie pharmaceutique que la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a rendu le 24 novembre 2011 dans les affaires C332/10 et C422/10.

Les litiges de départ concernaient des demandes de Certificats Complémentaires de Protection (CCP) déposées auprès de l’Office Anglais des Brevets pour des vaccins multiples contenant au moins quatre principes actifs (A+B+C+D etc…). Or, les brevets de base ne protégeaient que la combinaison de deux principes actifs A+B.

Lire la suite...

Pour mémoire, cette affaire oppose le géant pharmaceutique suisse Novartis AG au génériqueur islandais Actavis, ainsi que leurs filiales françaises respectives.

Lire la suite...