Le Groupe VIDON était sponsor de la 5è édition du Séminaire PI du Premier Cercle qui s'est tenue à Châtillon le 7 mai 2019.

Entouré de praticiens et experts de la propriété intellectuelle et de l'innovation, Patrice VIDON y est intervenu lors d'une table ronde sur les enjeux en PI dans le numérique, au cours de la 5 èdition du séminaire PI du Premier Cercle.

1CERCLE PVN

Le programme et les informations complémentaires de l'évènement sont consultables directement sur le site du Premier Cercle : https://premiercercle.com/seminaire-pi-2019.html

 premiercercle

 

Le droit d’auteur ne protège pas les « sensations & expériences gustatives » : quelle protection pour notre art culinaire ?

pixabay

(La saveur d’un produit alimentaire ne sera pas protégée par droit d’auteur)

Ou de la difficulté de protéger les créations « abstraites »

Lire la suite...

Trophee 2019 noir

 

Nous sommes très honorées de vous informer que le 27 mars dernier, présentes à la très belle Cérémonie du Palmarès du droit 2019 organisée par le Monde du Droit, nous avons eu le grand plaisir de recevoir le Trophée d’Or dans la catégorie : « Cabinet CPI de l’année ».

Lire la suite...

Nous vous informons que, dans le cadre de la gestion du maintien en vigueur des brevets Français et validations en France des brevets Européens, l’INPI suspend momentanément :

• les envois des lettres d’information avant échéance (informant de la prochaine annuité),
• les envois des lettres d’avertissements avant déchéance (informant de l’annuité non réglée dans les délais attendus).

Par ailleurs, nous constatons également un retard dans la mise à jour des informations apparaissant sur le registre INPI.

N'hésitez pas à nous consulter, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans la gestion de vos brevets.

 

Breve HALLYDAY VDef

Seul le titulaire d’une marque bénéficie du droit de former opposition à l’encontre de dépôts composés de son nom patronymique, sur la seule base d’une marque antérieurement enregistrée.

Devons nous attendre du Paquet Marque une plus forte protection, à défaut pour l’INPI d’avoir exploité L711-3?

Lire la suite...